jeudi 26 juin 2008

calculer la liquidation ou souffler l'incalculable

"de tertulia" me permet de donner l'occasion aux visiteurs de los pinchos del ciego de réagir aux articles que je sélectionnerai dans des liens qui reflètent une pensée politique, un esprit, vous savez celui qu'il faudrait liquider. Pourtant , comme jean-luc Nancy , je pense que "L’esprit n’a pas cessé de souffler, puisqu'il n'y a pas eu de décés" .

Donc, on le voit, sans faire des lendemains un cante por buleria , ça commence par une bonne nouvelle. Il vaut mieux, car la suite risque d'être parfois toxique.

Mais comme l'écrivent aussi le même philosophe et le journaliste littéraire :

D’un côté, «l’incalculable», de l’autre, la république des petits calculs.

donc c'est parti pour.


ludo

1 commentaire:

ludo a dit…

juste de moi à moi pour voir si ça fonctionne ce bidule ...